[Ran] Télécoms: Un FAI associatif au chevet des zones blanches ? 20minutes.fr

Francois f.morize at gmail.com
Jeu 19 Juil 12:57:39 CEST 2012


Entièrement d'accord! Il y a aussi des structures entreprise trés
honorable, meme si ce n'a pas été le cas des plus grosses (Numéo,
Numé.., etc). Et pour Numéo j'espère que leur rachat va changer la
donne, car la ou ils sont passés, c'est bien souvent la techno proposé
qui est rejeté par les utilisateurs de part leur manque de sérieux
(aller proposer du wifi la ou ils sont présents...Vous serrez pas déçu
du voyage! :) )

En fait je pousserai l'argument  en disant que la cible a combattre
c'est ceux qui salissent l'image de notre activité a tous (déployer
Internet le plus loin possible, avec des solutions stables et
appropriées a la géographie et au besoin des utilisateurs) que ce soit
au travers d'une asso ou d'une entreprise.

Le jeudi 19 juillet 2012 à 11:17 +0200, marten bruno a écrit :
> Mais, je ne veux pas donner une vision angélique du monde associatif,
> un 
> acteur individuel est tout à fait légitime et il est possible, comme 
> pour les autres, d'être un acteur de qualité. Mais, il est possible 
> qu'il puisse aussi être un acteur de qualité déplorable. C'est donc
> la 
> généralisation que je combats, du style "association" = "bien" ;
> "EURL" 
> = "bien" ; "SARL" = "pas bien" etc... cela dépend simplement de 
> l'entreprise, de son organisation et moyens, de ses objectifs 
> stratégiques, de son identité et de ses valeurs. 





More information about the Ran mailing list