[Ran] Télécoms: Un FAI associatif au chevet des zones blanches ? 20minutes.fr

Francois f.morize at gmail.com
Jeu 19 Juil 12:39:46 CEST 2012


Sans rentré dans la structure légale, je veux dire que l'image perçu
n'est pas la meme par l'interlocuteur. Bien entendu il y a des
structures associative ayant des employés (comme la revue Prescrire pour
reprendre l'exemple médical), mais dans notre domaine, la majeur partie
des assos sont de petites asso un peu comme le club de foot local ou tu
laisse tes enfants le mercredi. C'est tenu a bout de bras par des
bénévoles, et l'essentiel des membres sont bien conscient de cette
situation et ne réagissent pas de la meme manière que si ils étaient
face a une Eurl. De ce coté, avantage a l'asso qui ne subira pas la meme
pression en cas de panne de réseau, et qui meme si elle stipule un
engagement du type GTR dans ses status, a de forte chance de ne jamais
voir un recours pour non respect de la dite clause.

bon c'est trés métaphysique tout ca...:)

Perso j'ai aucun soucis avec le status associatif tant qu'il ne détruit
pas d'emploi par sa présence et qu'il comble un défaut. La ou ca m'a
toujours chagriné c'est quand une asso est en fait un moyen déguisé de
prendre une part de marché a une entreprise déjà présente et/ou de
devenir le client unique d'un montage de société...On a déjà vu des cas
de ce genre, heureusement ce n'est pas une généralité.


Donc longue vie a la nouvelle asso (Toulousaine?) et bonne cohabitation
avec les autres acteurs locaux.



Le jeudi 19 juillet 2012 à 11:17 +0200, marten bruno a écrit :
> Bonjour,
> 
> Le 19/07/2012 07:30, Francois a écrit :
> > .../...
> >
> > C'est un des points de différence entre le monde associatif et de
> > l'entreprise. On ne va pas demander a une asso de bénévoles de s'engager
> > sur ce point, par contre le type qui s'est lancé tout seul dans sa cave
> > en tant qu'eurl ou sarl, ou autre...Oui. :)
> Sur ce point, et de la façon dont c'est exprimé ci-dessus, je ne suis 
> pas d'accord. C'est ce que j'ai essayé de communiquer dans mes 
> précédents émails.
> 
> Mise en jeux des responsabilités :
> La mise en jeux des responsabilités est la même et il n'existe plus, 
> depuis longtemps, notamment de la part des tribunaux, des atténuations 
> de responsabilité du style "ho, vous êtes une association de bénévoles, 
> je comprends. Allez, ce n'est pas grave, même si vous avez intoxiqué 130 
> personnes en faisant vos grillades, vous êtes des bénévoles, on vous 
> laisse tranquille, mais faites attention la prochaine fois !".
> Une association Loi 1901 est autant responsable en matière civile que 
> pénale. En conséquence, un contrat se respecte selon les termes du 
> contrat, quelle que soit la nature juridique de l'opérateur. Certes, le 
> contrat peut être négocié différemment (et je crois que c'est ce que 
> veut exprimer François) mais cela tient plus à la qualité et capacités 
> de l'acteur qu'à la qualité de sa structure juridique.
> 
> Continuité de service :
> Cela dépend de ses engagements (cf ci-dessus). Au delà, une association, 
> prestataire de service, peut avoir la capacité d'assurer une continuité 
> de service autant que n'importe qui. Pour exemple, proche de chez moi et 
> de structure associative, il existe un hôpital associatif avec son 
> service d'urgence :-D , et il assure aussi bien que d'autres acteurs de 
> structure juridique SARL, public...
> L'argument " On ne va pas demander a une asso de bénévoles de s'engager 
> sur ce point, par contre le type qui s'est lancé tout seul dans sa cave 
> en tant qu'eurl ou sarl, ou autre... Oui" n'a pas de fondement pour moi. 
> Pour une petite association, j'imagine le Président de l'association 
> faire son marché, alors qu'il est possible que "le type qui s'est lancé 
> tout seul en EURL " aille en grande surface ! Les deux sont dans la même 
> situation s'ils sont "locaux". Mais les deux peuvent aussi être de 
> piètres acteurs en matière de continuité de service. Par ailleurs, et je 
> me répète, des associations comprenant 100, 500, 2000, 8000 salariés... 
> existent et sont en capacité d'assurer une continuité de service.
> 
> Mais, je ne veux pas donner une vision angélique du monde associatif, un 
> acteur individuel est tout à fait légitime et il est possible, comme 
> pour les autres, d'être un acteur de qualité. Mais, il est possible 
> qu'il puisse aussi être un acteur de qualité déplorable. C'est donc la 
> généralisation que je combats, du style "association" = "bien" ; "EURL" 
> = "bien" ; "SARL" = "pas bien" etc... cela dépend simplement de 
> l'entreprise, de son organisation et moyens, de ses objectifs 
> stratégiques, de son identité et de ses valeurs.
> 
> Bonne journée.
> 
> BM
> >
> > Ps: je suis entièrement d'accord sur ton dernier paragraphe!
> >
> >
> >> Salut,
> >> la GTR, la GTR... c'est un peu un miroir à alouettes ce truc, ou de la
> >> colle à pigeons je trouve.
> >>
> >> Ici nous avons trois lignes, deux ADSL dont une chez Orange (contrat
> >> Pro), et une SDSL contractée (malheureusement) auprès d'Axione (un
> >> pseudo opérateur de réseau utilisé par Bouygues pour remporter des DSP -
> >> AS31167, deux transits : Cogent et Tinet...).
> >> La SDSL, bien chère est vendue avec une GTR de 4h simple (c'est à dire
> >> de 9h à 18h les jours ouvrables, hors pleine lune, éruptions solaires et
> >> années bissextiles). Avec une GTR pareille, ils disposent d'entre 24 et
> >> 96 h pour rétablir la ligne, et ne s'en privent pas. Y compris en usant
> >> d'artifices : ah mais la case 'résolution client' était cochée, donc ça
> >> arrête le compteur. Moralité, jamais de pénalités, y compris lorsqu'ils
> >> ont remis en service largement plus de 4h après notre intervention
> >> (reboot de la boîte noire fournie) en début de journée.
> >> Bref, quand la mauvaise foi s'en mêle, on peut faire ce qu'on veut d'une
> >> GTR de 4h !
> >>
> >> En comparaison, l'ADSL Pro d'Orange, qui bénéficie tout de même d'un
> >> certain engagement de l'opérateur est beaucoup mieux assuré. Ils ont
> >> étés capables de nous envoyer un techos le samedi après appel au secours
> >> le vendredi après-midi. Jamais vu chez Axione : t'appelles le vendredi
> >> après 14h, ils savent qu'ils ont contractuellement jusqu'au Lundi matin
> >> pour rétablir et ne s'en privent pas.
> >>
> >> Mieux que GTR : la confiance. Avoir des interlocuteurs identifiés et si
> >> possible locaux. C'est la force de nos petites structures, et c'est ce
> >> qui donne confiance aux municipalités, d'autant plus lorsqu'elles ont
> >> goûté à Numéo ! L'Attila du village d'à côté, ben forcément il va se
> >> démener pour rétablir le réseau, sinon jamais il n'osera aller faire son
> >> marché le lendemain. C'est une bien meilleure assurance que la pseudo
> >> GTR contractuelle ! Mais insuffisante pour la continuité du service
> >> puisqu'on dépend toujours de nos fournisseurs... juste s'assurer qu'ils
> >> se démènent honnêtement lorsque ça chie dans le ventilo.
> >>
> >> Michel
> >> techos de FAI associatif en zone plus blanche :-)
> >>
> >> _______________________________________________
> >> Ran mailing list
> >> Ran at lists.vaour.net
> >> http://lists.vaour.net/mailman/listinfo/ran
> >
> >
> > _______________________________________________
> > Ran mailing list
> > Ran at lists.vaour.net
> > http://lists.vaour.net/mailman/listinfo/ran
> 
> 
> _______________________________________________
> Ran mailing list
> Ran at lists.vaour.net
> http://lists.vaour.net/mailman/listinfo/ran






More information about the Ran mailing list