Re: [Ran] a propos de la réunion à la DATAR

Dominique Guardiola Falco dguardiola at quinode.net
Lun 28 Nov 14:25:37 CET 2005



Le 28 nov. 05 à 13:22, Thomas Gassilloud a écrit :

> Hum, merci pour ces éclairages concis :)
>
> 1. pour le CPL, franchement je n'en sais fichtre rien, a la limite  
> l'attribution d'une licence me semble normale si une seul opérateur  
> peut etre présent. Question : y existe t'il plusieurs canaux pour  
> faire coexister plusieurs offres ?

Je ne parle pas du CPL pour vendre de l'accès par CPL, je parle du pb  
n°1 des reseaux wifi: le tuyau-source.
J'ai une petite ville avec l'ADSL, et mon village a 15-30 bornes sans  
ADSL (donc par extension, sans SDSL, sans liaison louée oléane  
possible, etc).
Entre les deux, un joli cablage EDF tout propre qui peut véhiculer  
jusqu'à 200 Mbits : c'est une liaison haut-débit possible pour  
alimenter une desserte wi-fi, bien mieux et moins cher que du satellite.


> 2. donc si tu es en entrepris, pour moi ca ne s'appelle plus du  
> wifi associatif

non mais c'est bien pour ça que dès que tu as mis le wiki de r at n en  
place je suis venu mettre mon grain de sel en parlant des  
coopératives : mon entreprise est une SARL coopérative de loi 1947,  
plein de statuts sont possibles, c'est plus en rapport avec la  
réalité du porteur qu'autre chose.
Par exemple, on ne peut pas dire: le wifi, c'est cool, c'est du free,  
donc ça doit etre fait en assoce sinon c'est nul, c'est capitaliste,  
etc...
Les coopératives wifi canadiennes sont un autre exemple de structuration

j'aimerai bien , en résumé, qu'on trouve autre chose que "wifi  
associatif" pour qualifier un tel collectif
les mots sont importants, donc on pourrait parler d''opérateurs wifi  
locaux', ou de 'micro-opérateurs', quelque chose qui engloberait la  
compétence technique et la compétence sociale aussi qui t'es si chère  
à Pomeys (et à Viviers aussi apparemment) . Micro-opérateurs ça fait  
penser à micro-entreprise mais on trouve le terme d'opérateur  
également dans le milieu associatif, par exemple dans  
l'accompagnement à l'emploi et d'autres domaines sociaux, donc ça  
peut avoir un double sens : pas seulement celui de "cableur".

> euh, je ne suis pas salarié, ou as tu vu ca ?

oops pardon j'ai supputé cela, l'habitude de parler a certains  
responsables de projets très institutionnels, je pensais que tu étais  
beaucoup plus relié a "Rhone sans Fil" et à Erasme.org, voila pourquoi


> 3. 300mW a la limite mais ca m'inquiète un peu pour les zones  
> urbaines, si je devais dormir sachant que mon voisin émet de  
> l'autre coté du mur a cette puissance.

300 mW, c'et toujours plus faible que ton téléphone portable, non ?
En fait il faudrait au moins une dérogation de puissance pour les  
liaisons point-à-point, celles qui sont vraiment directionnelles


> 4. c'est bien pour ca qu'il ne faut pas claquer la porte a nos  
> tetes pensantes ou nos élus, il faut leurs faire adhérer a nos  
> valeurs !

Oui, il faudrait donc décoller du discours "on est juste des petites  
assoces qui aiment bien les TIC et on développe gentiment les usages"  
et passer à quelquechose de plus costaud, qui correspondrait mieux :  
"On est des structures de formes diverses, avec des expériences  
techniques avancées et une connaissance approfondie de nos  
territoires, on sait qu'on fera les choses mieux que les grands  
groupes avec leurs solutions-bulldozers, laissez nous notre chance"


> 5. vaste débat mais franchement non, si tu veux on peut creuser sur  
> ce point ?

Ben sur le débat: est-ce qu'on est nuls si on fait du wifi, on  
revient aussi a la question : est-ce que le wifi c'est nul ?
Et vu le blablabla actuel (buzz ou hype diront certains) autour du  
wimax, on pourrait se sentir encore plus nuls...
pour ceux que cette loser-attitude attire, je vous suggère la lecture  
de ce petit texte de M.Ozone :

http://esartinuloc.typepad.com/sam_suffi/2005/04/pour_en_finir_u.html


> 6. nous sommes d'accord alors en avant !

nous sommes d'accord pour... dire qu'on a un rôle à jouer dans ces  
montages institutionnels, mais qu'il soit extensible, du partenariat  
"social" au montage complet du réseau !






>
> Dominique Guardiola Falco a écrit :
>> Essayons donc d'être concis :)
>>
>>> 1. pas de licence a 10000€ : on est tout d'accord
>>
>> je ne parlais pas du futur, mais du présent : pour avoir le droit  
>> de faire du CPL entre deux communes aujourd'hui, EDF ne traite  
>> qu'avec un titulaire de licence L.33-1, ce qui coute, je le  
>> répète, 10 K€ / an
>>
>>> 2. wifi associatif de manière rentable : dans ce cas, monte une  
>>> entreprise, comme ceux que tu cites en exemple, mais ce ne sera  
>>> plus du wifi associatif
>>
>> c'est fait, Thomas ! www.quinode.net, et sur la liste R at N il y en  
>> a quelques autres je pense
>> Mettre son énergie dans ce type de projet nécessite d'être payé je  
>> pense, et à moins d'avoir un poste financé comme toi (je dis cela  
>> sans hargne aucune, j'ai été emploi-jeune du CG des bouches du  
>> rhône pendant 5 ans), on doit trouver les moyens de vivre du  
>> projet en question.
>>
>>> 3. limitation de puissance : je ne suis pas pour une augmentation  
>>> généralisée a 1W
>>
>> hé ho on est pas en Inde, je parlais de 200-250 mW
>>
>>> 4. il n'est pas question de grouper les constats de carence mais  
>>> c'est vrai que 100006€ ca fait beaucoup
>>
>> En tout cas c'est ce qui se passe pour la région Auvergne : le  
>> recensement des "zones d'ombres blanches" se fait à l'échelle  
>> régionale, et l'appel d'offres sera passé par la région. Est-ce  
>> qu'il y aura la possibilité d'attribuer des lots locaux a des  
>> petites entreprises locales, on verra.
>>
>>> 5. ok on est arrivé a monté des réseaux avec 3 boites de ricoré  
>>> et des WRT bricolé, mais je ne pense pas que cela soit généralisable
>>
>> Je me sens un peu seul à te répondre (hé ho sylvain), mais je dis  
>> OUI c'est généralisable. Il ne faut pas surestimer la technologie  
>> de FT, ni sous-estimer la notre : quand je vois l'état du réseau  
>> cuivré dans certains coins ruraux, franchement y'a pas de quoi  
>> avoir honte de nos ricoré.
>> Enfin, je parle de ricoré parceque tu en parle, tous mes AP ont  
>> des stella doradus...
>>
>>> 6. le role proposé aux asso peut etre limité, faisons en sorte  
>>> qu'il le soit moins. Je crois qu'il faut etre pragmatique et  
>>> n'avoir qu'un but : que du haut débit soit accessible partout et  
>>> pas cher.
>>
>> oui, d'accord mais QUAND ? Tout se joue là-dessus! Leur unique  
>> plan s'appelle "gagner du temps" !
>> FT n'a jamais dit "on ne donnera pas le haut-débit à tous", ce  
>> sont même les champions de la communication dans ce domaine-là,  
>> les héros de la connection rurale, voyez ce lien : http:// 
>> www.francetelecom.com/fr/espaces/colocales/internet/hautdebit/ADSL/ 
>> popup_Cr_DI.html
>>
-------------- section suivante --------------
Une pièce jointe HTML a été nettoyée...
URL: <http://lists.vaour.net/pipermail/ran/attachments/20051128/3275c075/attachment-0001.html>


More information about the Ran mailing list